Prévention et traitement de la dégénérescence du ménisque

Prévention et traitement de la dégénérescence du ménisque

ménisque du genou

La kinésithérapie permet de prévenir la dégénérescence du ménisque et offre une solution de traitement efficace et durable pour les douleurs au genou causées par cette problématique. 

Anatomie, rôle et dégénérescence

Comme décrit dans notre article précédent les ménisques sont d’une grande importance pour le genou[1]. Leurs nombreux rôles en font une structure qu’il vaut la peine d’entretenir afin d’en augmenter la durée de vie.

Ils sont responsables d’améliorer la congruence articulaire du genou, d’assurer une bonne répartition des charges, ont un rôle stabilisateur, proprioceptif, de lubrification et de nutrition du cartilage articulaire.

Ils sont mobiles et de nombreuses structures s’y attachent.

Dégénérescence (usure).

Leur dégénérescence va progresser[2] d’une manière plus ou moins rapide en fonction de différents facteurs. Les microtraumatismes répétés, une vie sportive intense, les déséquilibres du genou, la surcharge pondérale et la sédentarité peuvent faire progresser l’usure. Cette dégénérescence va présenter des symptômes d’inflammation et de douleur au genou, d’œdème ou de blocage occasionnel du genou.

Les forces de la kinésithérapie

La kinésithérapie est spécialisée dans le traitement des douleurs chroniques. Ses fondements théoriques et pratiques[2] en font une technique de choix afin de réduire la progression de la dégénérescence méniscale et des symptômes qui y sont associés. Ci-dessous, une petite liste de différents champs d’intervention de la kinésithérapie et la façon dont ces champs d’appliquent à cette problématique.

  • Amélioration des glissements et de la mobilité articulaire: Puisque les ménisques glissent à l’intérieur du genou au mouvement et que pour qu’une articulation soit libre de bouger ses glissements articulaires doivent être fluides. Les tissus conjonctifs ont une tendance naturelle à se rétracter autour d’une articulation usée et douloureuse[2], limitant la mobilité et les glissements de l’articulation. La kinésithérapie se spécialise dans le relâchement des tissus conjonctifs, dans la libération de la mobilité et des glissements articulaires.
  • Amélioration de la répartition des charges à l’intérieur du genou: Un genou désaxé va créer une pression supplémentaire sur un des ménisques. Le kinésithérapeute est habilité à analyser cette répartition des charges et à offrir des solutions d’alignement articulaire.
  • Relâchement des structures s’attachant aux ménisques: Les structures s’attachant aux ménisques du genou peuvent leur créer un stress tel que la limitation de leur mobilité ou une augmentation de la pression qu’ils subissent(3). Si, lors de l’évaluation, un problème de cet ordre est constaté, le kinésithérapeute proposera de relâcher ces structures. Certaines techniques de massothérapie pourraient être utilisées afin de réaliser ce mandat.
  • Amélioration de la biomécanique: Une biomécanique fonctionnant mal, près du genou ou à distance, peut induire un stress mécanique au genou et à ses stuctures. L’évaluation en kinésithérapie permettra de déterminer ce qui fonctionne bien et moins bien dans la structure mécanique du client. Ces données seront ensuite analysées et une intervention sera proposée afin de répondre à ces problématiques.
  • Prise en considération de l’historique de santé: Lors de l’entrevue initiale, le kinésithérapeute posera différentes questions sur l’historique de santé et sur les blessures subies par le passé. Toute problématique pouvant avoir un impact sur le genou sera prise en compte. Par exemple, si une vieille entorse à la cheville ayant été mal soignée se profile, le kinésithérapeute portera une attention particulière à cette cheville et tentera de déterminer s’il peut y avoir un lien direct avec la dégénérescence méniscale.

Effets positifs de la kinésithérapie pour la dégénérescence méniscale

Irm du genou, vue du ménisqueLes solutions offertes en kinésithérapie pour la dégénérescence méniscale permettent de :

  • Réduire la progression de l’usure;
  • Réduire l’œdème au genou;
  • Réduire la fréquence d’apparition d’œdème
  • Réduire la douleur;
  • Regain de qualité de vie;
  • Regain progressif des activités sportives;

Kinésithérapie en clinique et à la maison

La kinésithérapie est une thérapie manuelle se pratiquant en clinique. Habituellement, de trois à six rendez-vous plus rapprochés sont nécessaires afin de bien évaluer la problématique, d’intervenir et de démontrer quels exercices seront les plus pertinents à faire à la maison.

Ces exercices, tels que la proprioception, ont pour but de donner vous donner les outils requis pour entretenir vos genoux, d’en prévenir l’aggravation et de réduire le nombre de rendez-vous nécessaires afin de retrouver la santé.

La méniscectomie

La méniscectomie, où la chirurgie méniscale n’est pas une option à prendre à la légère. Nous verrons dans notre prochain article (publié bientôt) les conséquences d’une méniscectomie et l’importance de tenter la thérapie manuelle afin de réduire la progression de la dégénérescence méniscale et d’en réduire les symptômes.

La kinésithérapie traite et prévient la dégénérescence méniscale

Découvrez la kinésithérapie

Références

[1] I. D. McDermott, A. A. Amis  »The consequences of meniscectomy » 1549.full : consequence of meniscectomy British [Editorial Society of Bone and Joint Surgery, 2006 http://www.bjj.boneandjoint.org.uk/content/88-B/12/1549.full] (août 2014)

[2] Marc Mongeau, Claude Thériault notes de cours de masso-kinésithérapie Institut Kiné-Concept, Montréal Révision 2008

François Grenier a plus de 2200 heures de formation et 13 années d’expérience en thérapie manuelle. Il se spécialise dans le traitement des problèmes liés à la biomécanique humaine : douleurs chroniques, inflammations constantes, blessures... Mentor et coach, il donne de son temps pour former les thérapeutes de demain!