Qu’est-ce que l’acupuncture ?

Il s’agit d’une méthode diagnostique et thérapeutique, d’origine chinoise, qui vise la stimulation de points précis du corps humain (situés le long des méridiens, suivant le circuit énergétique) dans le but d’améliorer la santé générale et de soulager la douleur.

Comme le souligne l’Association des acupuncteurs du Québec1, les aiguilles ne constituent pas la seule solution de traitement. Ses professionnels peuvent recourir à la stimulation par la chaleur, aussi appelée moxibustion, aux ventouses ou au massage. La stimulation électrique, le laser doux peuvent également être utilisés. En fait, tout cela dépend des besoins de la personne à traiter.

Attention aux fausses idées concernant le danger d’être traitée en acupuncture pour la future maman. Véronique Trottier et Katerine Clément, acupunctrice de la Clinique Kiné-Santé, sont formelles : « Il s’agit d’une approche en douceur, qui renforce le corps, calme l’esprit et permet un déroulement harmonieux de la grossesse. » Elles poursuivent en précisant que l’acupunctrice voit d’abord le corps comme un ensemble énergétique dont il faut préserver l’équilibre ou le rétablir au besoin. Ainsi, les professionnelles en acupuncture de la clinique Kiné Santé chercheront la cause des débalancements énergétiques et analyseront la meilleure méthode pour y remédier selon l’état général de la personne.

Les raisons de consultation les plus fréquentes chez les femmes enceintes

Des motifs variés amènent les femmes à consulter durant la grossesse. Nous vous présentons les conditions traitées régulièrement nos acupunctrices. La façon d’aborder et d’analyser ces problèmes selon la médecine traditionnelle chinoise vous y est notamment présentée.

Nausée et vomissement.

Les changements hormonaux assujettis à la conception affectent l’équilibre énergétique des méridiens du corps, qui en médecine chinoise, est en lien avec l’utérus, et le rein, la rate et l’’estomac. la circulation entravée provoque des nausées et vomissements plus ou moins importants. La stimulation de certains points d’acupuncture réduit les malaises en permettant à ces méridiens de retrouver leur équilibre.

Fatigue.

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’une forme de fatigue. Une fois la source ciblée, l’acupunctrice traite le déséquilibre.

Douleurs au dos, aux jambes, au tunnel carpien.

Comme le mentionnent nos acupunctrices, « la plupart des douleurs émanent d’un blocage de l’énergie. L’acupuncture permet de rétablir sa libre circulation à partir de certains points corporels, mais également par la puncture de points situés directement dans la zone de douleur afin de relâcher les tensions musculaires ». En ce qui a trait aux œdèmes des jambes ou au syndrome du canal carpien, les acupunctrices stimulent la fonction des organes reliée à la gestion des liquides.

Il arrive que le fœtus ne se positionne pas adéquatement pour l’accouchement. L’acupuncture est une option à considérer pour stimuler la version naturelle du fœtus. Pour optimiser ses chances, il est bon d’amorcer les traitements entre la 30e et la 32e semaine de grossesse.

Les professionnelles de la Clinique Kiné-Santé peuvent soulager ces maux de la grossesse et améliorer bien des situations pénibles causées, entre autres, par l’anxiété, les reflux gastriques, l’insomnie, l’œdème des jambes, les problèmes de circulation sanguine et lymphatique… La menace d’un travail avant terme s’ajoute également à la liste des problématiques pouvant être traitées.

Le moment idéal pour consulter en acupuncture ?

La plupart des situations touchant la maternité (et même la paternité) sont propices à découvrir l’acupuncture. Ses bienfaits sont immenses.

Avant.

Pour favoriser la fertilité, réguler le cycle menstruel et nourrir l’utérus. Nos acupunctrices confirment l’efficacité de l’acupuncture concernant le système endocrinien, la production d’un endomètre de qualité et la nidation.

« En ce sens, l’acupuncture aide à la fertilité et la grossesse, précisent-elles. Nous pouvons également traiter les hommes en stimulant la production et la qualité du sperme. L’acupuncture perçoit l’humain dans sa globalité et toutes les sphères importent. La fertilité constitue une composante majeure de la santé de la femme. En médecine chinoise, la fertilité est en relation avec la sphère des reins principalement. Avec le bilan général, nous évaluons le niveau d’énergie, l’état de la sphère des reins, la qualité du sang et du foie. Ensuite, quelques séances d’acupuncture permettent de favoriser le retour à la santé. »

Pendant.

Afin de maximiser l’agrément de cette expérience unique, pour nourrir le fœtus, soulager les symptômes, faciliter la préparation du corps pour l’accouchement, etc. L’acupuncture en début de grossesse peut s’avérer sécurisante.

Après.

Dans le but de réduire la fatigue, amenuiser les effets de l’épisiotomie, aider à la cicatrisation, retrouver un sommeil réparateur, faciliter la lactation, stimuler l’énergie, traiter les hémorroïdes et autres douleurs.

acupuncteur plaçant des aiguilles dans le dos du client

Prendre rendez-vous pour une séance d’acupuncture dès aujourd’hui

À quoi la femme enceinte peut-elle s’attendre d’un traitement en acupuncture ?

Le traitement s’avère doux, avec peu d’aiguilles. La méthode est personnalisée et entièrement adaptée aux besoins de la patiente et de son état général. Les acupunctrices font preuve d’une grande écoute et de compréhension. L’objectif est d’agrémenter la grossesse, favoriser le bon positionnement du bébé et accompagner la femme enceinte vers un accouchement harmonieux.

Les séances d’acupuncture apportent un moment de détente aux futures mamans, les soulagent des inconforts temporaires, calment leur système nerveux, leur permettant de se reposer, de se recentrer.

Comment l’acupuncture aide-t-elle à se préparer à l’accouchement?

L’acupuncture aide à tonifier l’organisme de la femme sur le point d’accoucher, réduit le stress et permet un sommeil réparateur en vue d’optimiser sa forme générale. Selon l’autrice du Guide pratique d’acupuncture pour la grossesse et l’accouchement, Debra Betts, la médecine traditionnelle Chinoise propose que lorsque ces trois phénomènes se produisent simultanément :

  1. L’activité du yang remplace la croissance matérielle du yin ;
  2. Le QI s’écoule librement et fait circuler le sang ;
  3. La porte de l’utérus s’ouvre.

Alors, il s’ensuit un travail harmonieux, soit des contractions, la dilatation du col de l’utérus, la rupture de la poche des eaux et l’expulsion du fœtus…

En pratique, la préparation à l’’accouchement en acupuncture repose sur 3 aspects principaux : la préparation du périnée ; la maturation du col et la contractilité utérine.

Qu’est-ce qu’un suivi de grossesse en acupuncture ?

L’Association des acupuncteurs du Québec1 rappelle que sa nature préventive optimise l’efficacité de l’acupuncture en suivi de grossesse. Elle peut ainsi éviter ou minimiser les recours aux médicaments.

Une visite mensuelle est suggérée pour un déroulement sans souci. La prise de pouls, l’examen de la langue et une série de questions pertinentes permettront à l’acupunctrice de déceler un déséquilibre et d’y remédier sans attendre.

En fin de grossesse (37e semaine), et jusqu’à l’accouchement, une consultation hebdomadaire est suggérée. Cela permet de préparer la femme pour l’accouchement, mais en plus, de soigner l’insomnie ou l’anxiété, les douleurs au dos, etc.

Recommandations générales basées sur l’acupuncture pour les femmes enceintes

Les acupunctrices Katerine Clément et Véronique Trottier conseillent aux femmes enceintes de prendre une pause de travail de quelques semaines, si cela est possible, avant l’accouchement.

Des consultations régulières en acupuncture apportent un réel bien-être et maximisent le bon déroulement de l’accouchement.

Selon la médecine traditionnelle chinoise, la perte de sang et de QI est importante lors de l’accouchement. Dans le mois suivant l’accouchement, il vaut la peine de s’offrir quelques séances d’acupuncture et de moxibustion pour rétablir son équilibre, reconstruire un QI et retrouver un sang de qualité après cette grande aventure.

Contactez-nous pour une consultation en acupuncture

 

Références
  1. Qu’est-ce que l’acupuncture | Association Des Acupuncteurs Du Québec. https://www.acupuncture-quebec.com/decouvrir-acupuncture/acupuncture.html
  2. Acupuncteur. http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8387133
  3. Méridiens et Points d’acupuncture | Passport Santé. https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/MedecineChinoise/physiologie_meridiens.aspx
  4. Debra Betts. Septembre 2012. Guide pratique d’’acupuncture pour la grossesse et l’accouchement. ISBN : 9782872931286 (2872931287).