La tendinite à l’épaule est une raison de consultation très fréquente en kinésithérapie. Les douleurs peuvent être très aiguës au début, l’inflammation peut être telle que l’épaule cesse de fonctionner complètement.

Des précisions s’imposent

Les tendons d’une épaule sont nombreux; chaque tendon peut développer une inflammation. Un diagnostic de tendinite à l’épaule ne veut pas dire grand chose : le traitement d’une tendinite du sus-épineux ne seras pas le même que celui d’une tendinite du petit rond. On doit préciser quel tendon de quel muscle est souffrant. Des épreuves spécifiques disponibles en kinésithérapie permettent de définir avec précision quelle tendon est inflammé.

Les tendinites de l’épaule les plus fréquentes :

  • De la coiffe des rotateurs (affectera le tendon d’un des 4 muscles suivants);
  • Du petit rond;
  • Du grand rond;
  • Du sus-épineux;
  • Du sous-épineux;
  • De la longue portion du biceps.

Il faut éviter de confondre

Parfois, une autre problématique peut apporter des douleurs à l’épaule. Les symptômes, les tests et les épreuves spécifiques permettront de différencier la tendinite d’une autre problématique telle que :

  • la déchirure de la coiffe des rotateurs;
  • une bursite sous-accromiale;
  • une autre bursite de l’épaule;
  • de l’arthrose ;
  • une inflammation ligamentaire suite à une ancienne luxation ;
  • une séparation de l’épaule ;
  • Autres…

De l’évaluation au traitement

Plusieurs étapes sont primordiales afin d’offrir un traitement efficace. Si elles ne sont pas toutes complétées, le problème risque de revenir.

Un questionnaire santé : il permettra de définir les différents facteurs de la vie de tous les jours qui peuvent affecter votre épaule. Certaines suggestions pourraient être faites afin d’accélérer la guérison. Aussi, l’historique des blessures survenues, les différentes chirurgies subies et toute autre information pertinente sera recueillie et classée en ordre de priorité afin d’offrir un traitement plus spécifique à une condition particulière.

Une évaluation complète : une évaluation complète de l’épaule, mais aussi du cou et du dos est nécessaire. À cette étape, nous définirons quel tendon de quel muscle est affecté. L’évaluation permettra aussi de définir ce qui fonctionne mal et permettra de cibler le traitement sur les parties du corps qui en ont le plus besoin. Une des clefs du succès du traitement sera d’aider les phénomènes de compensation de votre corps. L’amélioration de la biomécanique de votre appareil locomoteur vise cet aspect de la guérison.

Un traitement local : le traitement en kinésithérapie est à double effet. Le travail local sera effectué afin de soulager directement le tendon souffrant.

Un traitement global : le travail global tient compte de toutes les informations recueillies précédemment. En fonction de ces informations, des changements peuvent être apportées au niveau des habitudes de vie professionnelle et quotidienne, ou au niveau des sports pratiqués. En fonction des résultats de l’évaluation, le traitement global visera les structures affectant le plus la biomécanique. Le cou pourrait être traité si le kinésithérapeute considère qu’il est en lien direct avec la douleur à l’épaule

Suggestion d’exercices : afin d’accélérer le traitement et de permettre de prendre en charge la tendinopathie, des exercices seront suggérés. Ils seront adaptés à chaque condition, car ils seront en droite ligne avec tout ce qui aura été effectué jusqu’à cette étape.

Vous souffrez d’une tendinite?

Découvrez la kinésithérapie