Traitement de la tendinite en kinésithérapie

Traitement de la tendinite en kinésithérapie

Vous découvrirez en lisant cet article ce qu’est une tendinite, ses sources et son évolution. Nous vous présenterons aussi les solutions que propose la kinésithérapie à ce problème.

Qu’est-ce qu’une tendinite?

Une tendinite est une inflammation d’un tendon qui est habituellement causée par une sur utilisation. Elle est différente d’une bursite qui est, quand à elle, une inflammation d’une bourse. Le tendon a une certaine capacité à supporter la tension et dépasser cette capacité peut entraîner une tendinite. La tendinite chronique se développe en deux étapes. Au début, le tendon commence à être moins bien vascularisé et un processus dégénératif se développe. À cette étape, il n’y aura pas de douleur ni d’inflammation.

Si la surutilisation se poursuit, des microdéchirures dans les fibres du tendon se produiront, amenant le processus inflammatoire.

Évolution de la tendinite

Le processus inflammatoire, étant la réponse d’un tissu à un stress, entraînera un œdème local et un développement de tissu conjonctif (cicatriciel) afin de réparer la zone blessée. Les fibres de ce tissu ne seront pas nécessairement arrangées de la même manière que celles des tissus environnants, ce qui pourrait créer des conflits.

Il est très important de prendre un arrêt et de se reposer lorsqu’une tendinite se déclare, qu’elle soit due au sport ou au travail. Si la surcharge cesse, le tendon peut guérir en peu de temps. Si le stress sur le tendon continue, la tendinite pourrait évoluer vers une inflammation chronique ou même aigüe. Dans ces cas, la guérison pourrait durer plusieurs mois.

Traitement de la tendinite en kinésithérapie.

Le type de traitement effectué en kinésithérapie dépendra de plusieurs facteurs, notamment la zone inflammée, ses facteurs déclencheurs, la quantité d’inflammation ainsi que de l’évaluation effectuée lors du premier rendez-vous.

Le traitement de la tendinite en kinésithérapie se fait habituellement en quatre étapes synergiques.

  1. Diminution de l’inflammation : En cas d’inflammation aigüe et de douleurs importantes, le drainage lymphatique manuel est indiqué afin de diminuer l’inflammation, de favoriser la vascularisation et d’entamer le processus de guérison. Diminuer l’inflammation rapidement permet de réduire la quantité de tissu cicatriciel qui sera développé. Ce tissu étant moins résistant que le tendon pourrait entraîner une faiblesse chronique au tendon affecté;
  2. En inflammation chronique : Des frictions transverses sur le tendon permettront une diminution des adhérences tissulaires. Elles permettront également de prévenir la création de nouvelles adhérences. Ces frictions permettront également une stimulation de fibres collagènes et favoriseront leur remodelage dans le sens des autres fibres présentes dans la région. Les modalités exactes de ces frictions seront démontrées lors d’un rendez-vous;
  3. Traitement des zones périphériques : Une évaluation du fonctionnement de la région entourant le tendon permettra de déterminer les sources possibles de stress sur le tendon. Il arrive souvent qu’une articulation ne bougeant pas bien entraîne un stress chronique sur un tendon créant son inflammation. Le kinésithérapeute est un spécialiste de l’évaluation et du traitement de la biomécanique humaine;
  4. Conseils et exercices de prévention : Des conseils pour accélérer la guérison et pour prévenir le retour de la problématique seront offerts pendant les rendez-vous. Il pourrait s’agir d’exercices de renforcement, d’étirement, de positionnement au travail ou encore de suggestion quant aux modalités du sport pratiqué (équipement, vitesse de progression, choses à éviter.)

Un suivi en kinésithérapie vous apportera les bénéfices suivants :

  • Une réduction des douleurs;
  • Une meilleure compréhension de la problématique;
  • Des conseils précis et adaptés à votre situation;
  • Une stabilisation du problème qui empêchera son retour.

Vous souffrez d’une tendinite?

Découvrez la kinésithérapie

Références

  1. Ludwig Ombregt, MD.  »A system of orthopaedic medicine » 3ième edition. Elsevier, 2013
  2. Marc Mongeau, Claude Thériault  »notes de cours de masso-kinésithérapie » Institut Kiné-Concept, Montréal Révision 2008
  3. Yves Xhardez et ses collaborateurs  »Vade-Mecum de kinésithérapie et de rééducation fonctionnelle » Maloine, 2010
François Grenier a plus de 2200 heures de formation et 13 années d’expérience en thérapie manuelle. Il se spécialise dans le traitement des problèmes liés à la biomécanique humaine : douleurs chroniques, inflammations constantes, blessures... Mentor et coach, il donne de son temps pour former les thérapeutes de demain!