(514) 831-1286 - [email protected]
Paralysie faciale, traitement par la kinésithérapie et/ou le DLM Vodder

Paralysie facialeLa paralysie faciale est une atteinte du nerf moteur innervant le visage créant sa paralysie. La paralysie affecte habituellement une moitié (droite ou gauche) du visage.

Il existe deux types de paralysies faciales :

  • Paralysie faciale périphérique : atteinte du nerf facial au niveau du noyau, du tronc cérébral ou en aval de ces structures;
  • Paralysie faciale centrale : atteinte du nerf facial en amont du noyau ou du tronc cérébral.

Causes de la paralysie faciale

Les causes de la paralysie faciale sont souvent inconnues. Les sources peuvent être variées :

  • une tumeur comprimant le nerf;
  • une otite;
  • un trauma affectant le nerf (fracture, accident d’auto, chute);
  • le diabète;
  • le virus de l’herpès simplex se logeant dans le nerf;
  • un AVC.

Lorsque la cause n’est pas connue, on peut parler de paralysie faciale aiguë idiopathique, de paralysie faciale à frigore ou de paralysie de Bell.

Symptômes de la paralysie faciale

Généralement, la paralysie faciale survient brutalement. Chez 50% des personnes atteintes, elle débute par une douleur très aiguë derrière une oreille, souvent durant la nuit. Elle est associée à une inflammation du nerf facial. Le symptôme principal est la paralysie d’un côté du visage. D’autres symptômes possibles comprennent:

  • l’altération du goût;
  • une douleur aiguë derrière l’oreille (dans moins de 50% des cas);
  • une diminution des sécrétions salivaires et du larmoiement dans un œil;
  • un engourdissement ou une lourdeur dans le visage;
  • un oèdeme au visage du côté atteint.

Si vous souffrez d’une paralysie de Bell

Découvrez nos services

Traitement de la paralysie faciale

Si vous croyez avoir une paralysie du nerf facial, consultez un médecin immédiatement. 

Avec votre kinésithérapeute, le traitement approprié sera choisi en fonction de l’importance des symptômes et de l’évolution de la maladie.

Deux méthodes sont proposées pour votre rééducation : le drainage lymphatique manuel (DLM) Vodder et la kinésithérapie.

Le DLM Vodder : le DLM sera utilisé au début de la maladie afin de réduire l’oedème et la douleur au visage. L’inflammation nerveuse (névralgie) sera également diminuée par les effets anti-inflammatoires du DLM. Lors d’une rééducation plus tardive le DLM pourra être utilisé également en complément de la kinésithréapie afin de stimuler les récepteurs nerveux d’une manière plus légère. Un des atouts de la rééducation du système nerveux est de varier les stimulations (profondes, légères, piquantes, application de chaleur, de froid,etc.).

La kinésithérapie : la kinésithérapie visera la stimulation des muscles du visage atteint par le massage et leur mobilisation. Un travail décontracturant sera aussi effectué du côté sain afin de faciliter les exercices de rééducation devant le miroir. Un travail bilatéral sera aussi effectué pour aider le système nerveux central à rebâtir son schéma corporel.

Si les exercices appropriés à faire à la maison n’ont pas étés suggérés par le médecin traitant, ils seront vus au cours du premier rendez-vous.